fbpx
Réseaux-Sociaux-erreur-a-eviter-ete

Comment gérer vos réseaux sociaux cet été ?

Réseaux sociaux : les 7 erreurs à éviter cet été

Vos abonnés vont bientôt délaisser les réseaux sociaux au profit de la serviette de plage. Mais ce n’est pas pour autant que votre marque doit déserter les médias sociaux ! Voici 7 erreurs couramment commises par les entreprises pendant l’été, que je vous conseille d’éviter si vous ne voulez pas nuire à votre communication digitale.

1 Ne pas publier pendant l’été

Voici certainement l’erreur la plus commune. Elle est compréhensible. Vous imaginez que vos abonnés seront quasi-absents et vous n’avez pas envie de payer un community manager freelance inutilement. Le problème, c’est que si vous décidez de ne pas publier pendant l’été, vous risquez de perdre tout le bénéfice du travail que vous avez engagé sur les réseaux sociaux. Il est fort probable que votre communauté soit moins présente, mais les robots, eux, ne prennent pas de congé et ils vous lisent ! Les algorithmes de tous les réseaux sociaux sont sans pitié. S’ils s’aperçoivent que vous ne postez plus de publications, ils réagissent en conséquence. Vous êtes moins présents sur une plateforme ? Ils mettent moins en avant vos publications. En septembre, vous allez peut-être vous remettre à publier plus fréquemment et plus régulièrement, mais il sera trop tard : la portée de vos posts aura drastiquement baissé et vous aurez des difficultés pour retrouver la visibilité que vous aviez avant l’été. En d’autre termes : vous allez ramer. Donc, ok pour légèrement diminuer la cadence, mais continuez à publier du contenu régulièrement.

2 Lâcher du lest sur la qualité de votre contenu

C’est l’été, personne n’est derrière son écran, ils sont tous à la plage… Il pourrait être tentant de relâcher vos efforts quant à la qualité de votre contenu. Mais ce serait là aussi une erreur. En fonction de votre secteur, l’été est peut-être une période importante pour votre entreprise. Et, contrairement à leurs bonnes résolutions, les Français n’abandonnent pas leur smartphone ni les réseaux sociaux pendant leurs vacances. Il faut donc continuer à leur proposer du contenu de qualité si vous ne voulez pas qu’ils aillent voir ailleurs.

Source : KANTAR TNS

3 Improviser sur vos réseaux sociaux

Ok, ça sent les vacances, la crème solaire et peut-être même le Ricard. Mais on garde ses bonnes habitudes de travail même pendant l’été. Il faut donc continuer à préparer avec soin son planning éditorial à l’avance. Vous pouvez éventuellement adapter votre communication à la période estivale en adoptant un ton un peu plus léger. Mais gardez toujours en tête votre ligne éditoriale. Si vous manquez de ressources ou de matière pour préparer votre planning, pourquoi ne pas proposer un best-of durant le mois d’août ? Vous pourrez, par exemple, republier les posts qui ont le mieux fonctionné depuis janvier.

4 Publier quand vous avez le temps

Vous êtes en vacances. Votre community manager est en vacances. Qui va publier pendant l’absence de celui qui gère les réseaux sociaux de votre entreprise ? Oh, ça va, c’est le mois d’août, vous le ferez quand vous aurez le temps ! Mauvaise réponse. Pour ne pas pénaliser votre compte si personne ne peut publier pendant plusieurs jours, je vous conseille vivement de programmer vos posts. Vous garderez une régularité, et ça, les algorithmes adorent. Vous pouvez prévoir la date de publication de vos posts directement sur Facebook. Sur les autres réseaux sociaux, voici plusieurs outils qui permettent la programmation de posts : Hootsuite, Buffer, Swello, Tailwind, Agorapulse et bien d’autres.

5 Dupliquer votre contenu

Été ou pas, c’est une erreur que l’on voit régulièrement, mais c’est peut-être encore plus tentant au mois d’août. Vous devriez vraiment éviter de dupliquer votre contenu et de vous retrouver avec des posts identiques sur tous vos réseaux sociaux. Créez du contenu unique pour chacune des plateformes sur lesquelles vous avez choisi de communiquer. Facebook, Twitter ou Pinterest, où que vous soyez, votre communauté n’est jamais complètement la même sur les différents réseaux sociaux. Il est donc important et nécessaire d’adapter son contenu à sa cible. Les algorithmes pourraient par ailleurs vous pénaliser en voyant des publications qui se répètent.

6 Ne pas prévenir votre communauté

Si vous disposez d’un lieu physique lié à votre activité, vous devriez bien sûr avertir votre communauté de sa fermeture. Mais en cas d’absence de l’administrateur de vos réseaux sociaux, n’hésitez pas non plus à la prévenir. En le faisant, vous la tenez informée, ce qui est toujours appréciable, et vous expliquez la raison pour laquelle les messages resteront éventuellement sans réponse de votre part pendant quelques jours. Personne ne vous en voudra d’être transparent, bien au contraire.

7 Publier un post après un verre de rosé

Je sais, c’est l’été, on craquerait bien pour un petit verre de rosé en terrasse, mais attention, jamais d’alcool pendant le service ! Un DM fail est si vite arrivé. Un DM fail, c’est quoi ? Eh bien j’ai en tête un tweet devenu culte, que l’ancien ministre Éric Besson a adressé à toute sa communauté alors qu’il pensait l’envoyer à sa compagne.

Un peu gênant non ? A priori, ici, c’est la fatigue qui est en cause, mais je ne serai pas surprise que la probabilité d’un DM fail soit proportionnelle au taux d’alcoolémie. L’erreur est humaine, mais mieux vaut éviter un bad buzz à cause de votre apéritif préféré.

Il n’est pas question de rester collé à son smartphone sans profiter de l’été. Avec de l’anticipation et une bonne organisation, chacun profitera de ses congés sans que la communication digitale de votre entreprise ne soit mise en danger. Et si vous recherchez un community manager freelance pour la gestion et l’animation de vos réseaux sociaux, vous savez où me trouver 😉 ⬇️

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *